Adoptez la randonnée équestre pour ne rien rater de la nature


Vous aimez comme loisir la découverte de nouveaux paysages, partir en randonnée ou monter à cheval. Pourquoi ne pas jumeler vos deux passions et vous mettre à la randonnée équestre ?
Pratiquer la randonnée le dimanche ou durant vos vacances ne vous demandera pas forcément un bon niveau en équitation, et c’est tellement bon de découvrir de nouveaux horizons sur sa monture !
Nous vous expliquons tout sur la randonnée équestre.

La randonnée équestre : deux plaisirs en un !

Et pourquoi vous auriez à choisir ? La randonnée est une activité reconnue pour ses bienfaits et son impact positif sur le corps : il n’est plus à démontrer que la marche est un sport quasi-complet et elle convient de surcroît à tous les âges et toutes les corpulences ; et sur le moral : prendre l’air, se retrouver au milieu d’un groupe de bons vivants, relâcher prise, s’éloigner de la ville et du stress du quotidien et surtout pouvoir découvrir de ses propres yeux divers paysages dignes d’une carte postale, c’est forcément bon pour le moral.

L’équitation, quant à elle, est une pratique qui a existé de tout temps et si vous ne la pratiquez pas en tant que sport de haut niveau, vous pouvez tout de même en faire pour le plaisir. De plus, monter à cheval s’apprend à tout âge. Si vous faites régulièrement de la randonnée ou même si vous n’en avez jamais fait et que vous voulez vivre de nouvelles expériences, essayez la randonnée équestre et vous ferez le plein de sensations.

Ce qu’il faut maîtriser en randonnée équestre

Partir en randonnée à cheval en bord de mer, à la montagne ou dans une clairière et se poser sur les plus beaux sites, quel plaisir ! C’est vrai que ça a du bon de partir à la conquête de la nature en compagnie de sa monture, mais il ne faut pas seulement voir le côté qui fait rêver. Il faut être un adepte des sorties en nature et avoir de bons réflexes en cas d’imprévus (chute, piqûre…). Pour pratiquer la randonnée équestre, vous devrez pouvoir être à l’aise sur votre monture aux trois allures :

  • Le pas : allure marchée de 7 – 8 km/h ;
  • Le trot : allure sautée de 14 – 15 km/h ;
  • Le galop : allure sautée de 20 – 30 km/h.

Vous pourrez ainsi partir en toute sécurité. Mais de manière générale, la randonnée n’exige pas un très bon niveau équestre, car il y a une alternative pour les personnes qui ne sont jamais montées à cheval ou celles à mobilité réduite : il est possible d’être passager sur un attelage.

Quand la randonnée équestre vous emmène loin

C’est avant tout la beauté et la variété de ce qu’a à offrir la nature qui fait le charme de la randonnée. Si en plus vous ne vous déplacez pas à pieds, mais sur un cheval, vous apprécierez d’autant plus la balade. Faire une escapade en plein air pour contempler des paysages magnifiques vous offre une expérience unique et ne sert pas qu’à vous régaler les yeux.

La randonnée équestre vous emmènera loin de par la diversification de terrains qui s’offre à vous, mais c’est aussi un travail sur vous-même qui va s’opérer au fur et à mesure et sans même que vous n’y fassiez attention, vous en sortirez grandi. Du point de vue physique, cela améliorera votre coordination et votre sens de l’équilibre. Et sur le plan mental, vous développerez vos capacités de concentration et vous apprendrez à être plus patient.

De plus, le cheval est très sensible aux émotions de son cavalier : vous apprendrez de ce fait à maîtriser peur, incertitude et confiance.

Adoptez la randonnée équestre pour profiter de la nature

article rédigé le 11 juillet 2021

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER


pour ne rien manquer et accéder en exclusivité à nos guides et articles.

Le sujet du mois

Les Alpes du Léman, nos conseils pour partir et profiter
Les bons conseils à connaitre sur les Alpes du Leman

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *